Comment récupérer l’eau de pluie ?

eau de pluie

L’eau représente généralement un élément très important pour tous les ménages. Actuellement, cette ressource commence à se raréfier sur la planète et pourtant, les besoins en matière d’eau sont en perpétuelle augmentation. En revanche, les ressources disponibles se dégradent c’est pourquoi il s’avère en effet fondamental de trouver une autre source d’eau douce, notamment les eaux pluviales. Mais comment procéder afin de préserver l’eau de pluie ?

Pourquoi récupérer l’eau de pluie ?

Les eaux de pluie ne sont pas toujours potables. Dans ce cas, la récupération eau de pluie marque une bonne alternative pour diminuer les consommations d’eau des ménages. Ce geste entièrement écologique vous permet également de réaliser des économies pouvant alléger votre facture. Un jardinier qui dispose d’une surface plantée de 200 m² peut par exemple se servir de l’eau de pluie pour arroser les plantes tout au long de l’année. Vous pouvez vous servir d’une cuve 1000 litres pour conserver le maximum de quantité d’eau qui tombe sur votre toiture. Ce contenant peut faire office de rétenteur d’eau en cas d’orages fréquents ; de quoi lutter contre les inondations ! Trouvez votre modèle de collecteur d’eau et des gaz réfrigérant sur www.multitanks.com.

En ce qui concerne la qualité de l’eau pluviale, il faut dire que cette ressource présente un ph et un taux de minéralisation très faible. Toutefois, les légumes et les fleurs apprécient fortement l’acidité de l’eau. Ces plantes n’en seront que plus jolies. Par contre, si vous vous trouvez dans les parties côtières, les eaux pluviales contiennent de sel marin. Les végétaux apprécient moins cette composition.

Eaux pluviales : pour quels usages ?

Il est possible d’utiliser l’eau de pluie récupérée pour de nombreuses tâches. De ce fait, vous pouvez vous en servir pour arroser vos plantes. Les eaux pluviales peuvent être destinées à des utilisations domestiques. Il faut dire que les besoins en eau diffèrent en fonction de son usage. À chaque fois que vous lavez votre voiture, vous aurez besoin de 190 litres d’eau. Pour arroser le jardin, 17 litres d’eau par m2 sont nécessaires. En outre, 120 litres d’eau sont requis pour faire marcher la machine à laver. Enfin, il vous faut 11 litres d’eau pour nettoyer les WC.

Une large gamme de récupérateurs d’eau est disponible sur le marché. Vous avez le choix entre l’équipement pourvu de litrage ou un autre matériel. Tout dépend de vos attentes et de vos besoins. Une cuve extérieure suffit amplement pour entretenir le jardin. Bien évidemment, les contenances diffèrent de 100 à 1000 litres ou plus en fonction du modèle choisi. Pour les utilisations domestiques, vous feriez mieux de vous tourner vers une cuve enterrée et munie de gros réservoir. Ces équipements peuvent renfermer une grande quantité d’eau. Une pompe accompagne la cuve 1000 litres pour conduire l’eau jusque dans votre logement.

Autres astuces pour récupérer l’eau de pluie

Il est possible de conserver les eaux pluviales en utilisant un récupérateur d’eau. La capacité d’un tel équipement varie généralement de 200 à 10 000 litres en fonction du modèle. Les eaux qui tombent sur la toiture de l’habitation seront directement récoltées par les gouttières. Ces dernières sont associées à la cuve par le biais d’un collecteur d’eau. Pour un résultat efficace, privilégiez l’usage de raccord laiton, en faïence, en zinc ou encore les raccords pvc.

Les toitures en tuiles ou en ardoise facilitent également la récupération d’une source plus pure, à la différence des revêtements en matières synthétiques en goudron ou en aluminium. Placez un grillage de protection sur les chéneaux pour que les insectes ou les feuilles ne s’incrustent pas dans les tuyaux qui relient le collecteur d’eau et les gouttières.

Comment maîtriser les bonnes pratiques du référencement naturel ?
Guide pratique sur la dissolution anticipée d’une société