Quel statut choisir en tant que consultant informatique ?

consultant informatique

Impossible de rester chômeur avec des qualifications justifiées en informatique et/ou en programmation. Vous serez capable d’assurer des missions innovantes liées à l’utilisation des NTIC. Alors que vous évitez de travailler à plein temps au sein d’une entreprise, le statut de salarié ne vous convient pas. Le métier de consultant informatique pourrait vous intéresser pour adopter un statut plus intéressant.

Qu’est-ce que le métier de consultant informatique ?

Pour devenir consultant informatique, il faut avoir un diplôme de bac +2 en informatique au minimum. Une licence professionnelle ou un master optimisera votre chance de décrocher des contrats intéressants. Un consultant informatique désigne un professionnel qui prend en charge l’évaluation et la budgétisation des charges de l’entreprise. Les dépenses sur l’achat, la maintenance et la réparation des équipements informatiques sont mises en avant. Il effectue une étude approfondie sur les activités de l’entreprise pour proposer des programmes informatiques à acquérir.

Au troisième trimestre de l’année, un bon consultant informatique établit un compte provisoire pour estimer les charges fonctionnelles de l’enseigne pour l’année à venir. Il s’agit notamment des frais de tenue des comptes bancaires, les impôts et les assurances.

Visitez la plateforme web www.infoportage.fr pour découvrir la forme juridique de l’exercice de votre métier. En quelques clics, vous profiterez des informations intéressantes sur le statut juridique d’un auto entrepreneur consultant informatique.

 

Miser sur le portage salarial

A l’approche de la fin du parcours universitaire, vous avez intérêt à penser à entrer dans le monde professionnel. Décrochez un stage pour avoir des expériences professionnelles considérables. Vous aurez l’opportunité de découvrir l’importance des techniciens et des consultants en informatique au sein d’une grande entreprise. Par la suite, essayez le portage salarial. Il s’agit d’un statut intermédiaire favorable pour les consultants débutants. Vous travaillerez sous contrat auprès d’une enseigne de portage, tout en exerçant votre métier d’une manière indépendante.

Avant de signer votre contrat de portage salarial, vous avez intérêt à découvrir les conditions liées à votre engagement. Le salaire que vous recevrez est mieux que le SMIC. Même en tant que débutant, le métier de consultant informatique est rentable. Au fil du temps, vous pouvez penser à changer de statut juridique. Intégrez les communautés des diplômés en informatique pour avoir une idée sur les évolutions de carrière possibles. Autrement, repérez les meilleures opportunités proposées par les organismes et les grandes entreprises. 

Exercer le métier au titre d’indépendant

Travailler partout et à tout moment : la liberté horaire est le rêve des milliers de professionnels. Afin d’exercer votre métier en fonction de votre disponibilité, adoptez le statut de freelancer. Pour cette option, vous aurez à trouver des clients qui auraient besoin de vos services. Trouvez en ligne les offres de consultance en informatique les plus intéressantes. En règle générale, vous aurez à établir un devis en fonction de la durée du contrat ainsi que les missions à accomplir. A vous d’évaluer la durée d’un projet. Sans oublier de penser à toutes les activités à réaliser pour trouver du succès. Il est parfois possible de choisir ses horaires de travail, sauf si l’entreprise qui vous engage exige un travail à temps complet tout comme les salariés. 

Comme vous devez déclarer légalement votre activité professionnelle avant d’établir un contrat, vous serez engagé à payer des impôts. Il est bon de savoir que vous devrez être affilié au régime social des travailleurs indépendants. Les cotisations sociales sont calculées uniquement à partir du régime de l’entreprise individuelle ou micro entreprise où vous proposez votre savoir-faire. Si vous travaillez pour une société au régime de la déclaration contrôlée, vous aurez à payer une cotisation sociale variable en fonction de vos gains.

Comment devenir manager de transition ?
Comment peut-on avoir des fonds propres négatifs ?