Slow fashion : comment se lancer dans le business des vêtements durables ?

Avant la slow fashion, il y avait la fast fashion, cette pratique qui consistait en un achat impulsif et irréfléchi de ses vêtements et chaussures. En plus de ne pas être pratique sur le long terme, cette habitude a vite été associée à du gaspillage, d’où l’apparition de la slow fashion.

Comprendre la slow fashion

La slow fashion est un type de fashion qui veut responsabiliser non seulement les producteurs, mais aussi les consommateurs. Contrairement à l’achat immédiat et impulsif d’une part, et à la production en masse et sans qualités d’autre part, la slow fashion incite à prendre plus de temps dans ses achats et dans la production. Elle met l’accent sur le respect de l’environnement, de l’aspect humain et la qualité du produit, pour finalement englober en un terme unique, éthique et écologie.

Toute personne qui veut se lancer dans le business des vêtements durables doit absolument prendre en compte la qualité des matières premières utilisées, la durabilité des produits finis, les déchets engendrés par la production, la production en elle-même et la rémunération juste de la main-d’œuvre.

Comment se lancer dans la slow fashion ?

Avant de se lancer dans le business des vêtements durables, il est important de savoir et de comprendre qu’il ne s’agit pas seulement d’appliquer la slow fashion dans la production des vêtements en utilisant des matières naturelles, durables et respectueuses de l’environnement, mais de voir bien au-delà.

Les consommateurs n’achètent pas uniquement vos vêtements, mais votre marque et celle-ci implique votre processus de production, votre traitement de vos salariés, votre respect de l’environnement dans vos locaux, votre packaging, et même le futur de vos vêtements une fois qu’ils auront fait leur temps (sont-ils biodégradables ?)

La slow fashion est un processus en elle-même. Elle commence dès l’achat des matières premières (n’hésitez pas à interroger vos fournisseurs sur leurs produits), pendant la production (prévoyez des audits) et après la vente (formez les consommateurs au recyclage).

Quelle est l’importance de la slow fashion ?

La fast fashion a pour tendance de produire en masse des produits de faible qualité à moindre coût et à durée de vie extrêmement courte. Ceci a comme résultat un gaspillage conséquent en matière de consommation d’eau pendant et après la production, mais aussi l’utilisation de matériaux, qui, sur le long terme, vont faire plus de mal que de bien à l’environnement. Le business des vêtements durables a justement pour but de combattre cette production et consommation en masse de produits nuisibles à l’environnement, sans compter le mauvais traitement de la main-d’œuvre.

Elle permet de produire des produits biodégradables qui ne vont pas augmenter le nombre de déchets qui polluent la terre. Elle promeut également une technique de production plus écologique. Finalement, elle encourage les consommateurs à acheter la qualité pour une plus longue durée de vie du produit et non la quantité, afin de limiter le gaspillage en eau et produits nettoyants.

La livraison en mode écolo : place à la mobilité propre très en vogue !
Pourquoi la culture du bambou est une activité de plus en plus prometteuse…