Existe-t-il une aide chômeur créateur d’entreprise ?

L’aide financière est très importante pour les demandeurs d’emploi qui souhaitent créer leur propre entreprise. Toutefois, ces derniers devront se soumettre à certaines conditions et doivent choisir le type d’aide qui pourrait leur convenir.

Où trouver de l’aide ?

Effectivement, il existe une aide chômeur créateur d’entreprise. L’agence Pôle Emploi, un opérateur du service public de l’emploi propose des aides financières aux créateurs d’entreprise. Cependant, elle ne peut pas vous offrir de conseil pour sa création ou sa gestion. Toutefois, l’agence Pôle emploi vous offre sur son site web, toutes les structures privées et publiques qui pourront vous accompagner lors de la création de votre entreprise. Les conditions pour bénéficier de l’aide sont différentes selon la recherche de chacun. Les démarches et conditions pour l’obtention d’une aide ont bien évolué au fil du temps.

Quelles sont les conditions pour obtenir de l’aide ?

L’ACRE ou Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise vise désormais les jeunes et les chômeurs dans une situation de création ou de reprise d’une entreprise. Après avoir bénéficié de l’ACRE, il est indispensable de fournir un dossier concernant la cotisation foncière des entreprises dans les 45 jours après sa création. D’un autre côté, l’ARE ou Aide Retour à l’Emploi est un revenu de remplacement, et pour en bénéficier, vous devez avoir un statut de demandeur d’emploi. Cependant, si vous voulez créer votre entreprise, vous aurez la possibilité de continuer à percevoir vos ARE sous certaines conditions. Pour pouvoir obtenir de l’aide chômeur créateur d’entreprise, vous devez être inscrit dans l’agence Pôle Emploi.

Bien choisir entre ARCE et ARE : pourquoi ?

Il est important de bien choisir entre ARCE et ARE, car vous ne pouvez pas bénéficier des deux en même temps. Ainsi, vous pouvez choisir l’aide chômeur créateur d’entreprise qui vous convient le mieux, mais il est essentiel de tenir compte de certains éléments comme votre statut de demandeur d’emploi. En effet, avec l’ARCE, vous renoncez à votre statut de demandeur d’emploi et aussi à la validation de vos retraites ainsi que la protection sociale. De même pour le montant de vos aides. Grâce à l’ARCE, vous aurez la possibilité de percevoir 45 % du montant de l’aide en deux versements, mais les 55 % restants ne seront pas versés. D’un autre côté, pour l’ARE vous pouvez bénéficier d’un versement mensuel jusqu’à ce que le montant total de l’aide soit versé. Ainsi, le choix vous appartient selon vos besoins en financement.

Qu’est-ce qu’une auto-entreprise ?
Comment être un bon Manager commercial ?