Quelle est la définition scientifique de la psychologie ?

La psychologie scientifique s’intéresse à la connaissance empirique des comportements, des idées, des attitudes et des sentiments d’une personne ou d’un groupe, ainsi que de la façon dont ils agissent, pensent et ressentent. En fait, cette discipline constitue un champ de pratique et une science humaine qui aide les personnes ou les groupes à mieux comprendre, gérer et surmonter leurs problèmes. Mais encore faut-il mieux comprendre sa définition scientifique ?

La définition la psychologie !

Il existe différents courants théoriques qui contribuent à la psychologie scientifique définition. A savoir : le courant behavioriste, le courant cognitiviste, le courant humaniste et le courant psychodynamique.

Pour commencer, l’approche behavioriste conçoit la psychologie comme une étude sociale de l’apprentissage dans des conditions contrôlées et la liberté du sujet. Cette étude est basée sur des expériences démontrées dans des laboratoires de recherche, sur la théorie cognitive sociale et sur la théorie du conditionnement instrumental. Ensuite, l’approche cognitiviste développe la psychologie comme une étude scientifique du comportement et de la modélisation des processus mentaux (tels que l’attention, la mémoire, la perception, la résolution de problèmes et le raisonnement).

Puis, l’approche humaniste est apparue en réaction aux courants behavioriste et psychanalytique. Cette approche est cliniquement démontrée et considère la psychologie comme l’étude de la liberté humaine, de la bonté humaine et de la capacité à s’orienter vers l’accomplissement de soi. C’est aussi une thérapie qui permet au client de prendre conscience de son potentiel. Enfin, selon une approche psychodynamique, la psychologie est une discipline inspirée de la psychanalyse et développée par S. Freud. En effet, sa démarche est basée sur l’observation clinique et élabore des théories liées à la personnalité et au développement de l’enfant. Il faut également ajouter la compréhension de l’attachement ou l’influence socioculturelle ou encore le stade de développement psychosocial qui influence la psychologie ou la psychopathologie. Pour en savoir plus, veuillez suivre ce lien psychanalyste.biz.

L’objet d’étude en psychologie !

A première vue, l’objet d’étude en psychologie reste un débat ouvert depuis des siècles. En effet, les différentes branches de la psychologie diffèrent selon le champ d’investigation ( la psychophysiologie, la psychologie de l’enfant, la psychologie cognitive, la psychologie du développement ou encore la psychologie animale) ou l’activité humaine considérée (l’apprentissage, le comportement de groupe, la mémoire, la perception, les soins, le travail, etc.) et même la méthode utilisée (clinique ou expérimentale). Ensuite, le but de la psychologie est de comprendre le fonctionnement et la structure du comportement et de l’activité mentale. En effet, cette discipline se concentre sur l’étude des émotions, des relations humaines, de la pensée, du caractère ou de la personnalité et des comportements observables. Ensuite, l’étude du comportement humain en psychologie est fortement influencée par le patrimoine génétique, l’environnement social, les expériences classiques, les stimuli actuels, l’environnement culturel, le système physiologique, le niveau d’intelligence, le système cognitif et la présence de troubles mentaux.

Le champ d’application de la psychologie !

Selon la recherche scientifique en France, le champ d’action définition de la psychologie est centré sur la biopsychologie et les neurosciences, la psychologie comparative, la psychologie clinique, la psychologie cognitive, la psychologie du développement et la psychologie sociale.

La psychologie comparative s’intéresse à l’étude des comportements et des propriétés biologiques des espèces animales. Cela permet de mieux comprendre le comportement de l’homme par rapport à celui des animaux, indirectement par le biais d’expériences menées sur des animaux. Ensuite, la psychologie cognitive modélise les différents processus liés à l’attention, au langage, à la mémoire, à la pensée, à la perception et au raisonnement. Puis, la psychologie clinique utilise la méthode clinique créée par la psychométrie et l’application de la psychopathologie de l’enfant et de l’adulte pour maintenir et analyser les cas personnels. En effet, son objectif est l’évaluation, l’orientation et la psychothérapie. La psychologie du développement s’intéresse quant à elle au développement émotionnel, social et intellectuel tout au long de la vie humaine. En outre, la psychologie sociale se concentre sur les relations individuelles et l’interaction sociale des êtres humains. D’autre part, la biopsychologie traite le développement biologique dans le corps humain (y compris le cerveau et sa relation avec la pensée et le comportement)…

Identifier les symptômes de la dépression
Adopter des mesures d’hygiène efficaces pour garder une bonne santé