Pourquoi la culture du bambou est une activité de plus en plus prometteuse…

Avec plus de dix mille utilisations différentes, le bambou est polyvalent, renouvelable, propre, vert et abondant. De plus, il est la clé à de nombreuses solutions pour le changement climatique et le développement durable. Son utilisation remonte à la dynastie Han dans la Chine ancienne il y a plus de deux mille ans : fabrication du papier, de meubles, propriétés médicinales…

Une plante vertueuse

Résistant, renouvelable, pratique et riche en nutriments, le bambou est l’une des ressources les plus utiles à la planète et l’essentiel de son potentiel reste largement inexploité. Ainsi, cultiver le bambou est la solution pour atteindre de nombreux objectifs de développement durable comme la réduction de la pauvreté, la fourniture d’une énergie propre et abordable, une production éco-responsable, etc. Le bambou est doté d’excellentes propriétés physiques et mécaniques et peut être utilisé pour fabriquer de la literie, des planchers, des matériaux de construction, des meubles, des appareils de cuisine, des instruments de musique … et bien d’autres encore. Le bambou est également créateur d’emplois et de moyens de subsistance pour de nombreux pays en développement. De plus, les plantes de bambou dégagent plus d’oxygène et absorbent plus de dioxyde de carbone que de nombreuses autres plantes, ce qui en fait l’un des remèdes les plus efficaces contre le changement climatique.

Le bambou, une plante exceptionnelle

Contrairement aux troncs des arbres, la tige principale du bambou ne croit pas en épaisseur, mais uniquement dans le sens de la longueur. Donc, cultiver le bambou nécessite donc moins d’espace que la culture forestière. Il existe de nombreuses variétés de bambou et la plupart ont une vitesse de croissance exceptionnelle, jusqu’à 30 m en quelques mois. Certaines espèces dont le bambou géant peut croître jusqu’à 1 m par jour. Le bambou atteint sa maturité vers l’âge de 5 ans et peut alors servir à la fabrication de produits durables dans l’industrie du bâtiment.

Des récoltes prometteuses

Pour un paysan ou un agriculteur, cultiver le bambou signifie qu’il va bénéficier d’une récolte régulière et généreuse, car chaque année de nouvelles pousses s’ajoutent à la tige mère. Il peut compter sur une récolte durable sans augmenter la taille de sa plantation, pas de déforestation nécessaire. Le bambou ne meurt jamais et continue de se reproduire quand on coupe les cannes matures, sur le même principe que le bananier. Cette plante n’est pas délicate et il est plus simple de gérer une production de bambou que de bois provenant d’arbres.

Qu’est ce qu’une microentreprise ?
Existe-t-il une aide chômeur créateur d’entreprise ?