Qu’est-ce qu’un vin bouchonné ?

Les bouteilles de vin sont toujours excellentes pour accompagner de bons repas, mais ce n’est que lorsqu’elle est ouverte qu’elle dégage une odeur plus ou moins étrange, ce qui est inhabituel. Il peut être question d’un vin bouchonné. Les gens pensent généralement que seuls les vins bon marché ont ce problème, mais ce n’est pas le cas. Même si vous stockez le flacon dans de bonnes conditions, vous pouvez encore rencontrer ce genre de problème.

Un vin bouchonné : qu’est-ce que c’est ?

Bouchonné est un terme employé pour désigner un vin au goût désagréable associé au bouchon. On parle également de « goût de bouchon » au vin bouchonné. Le phénomène est lié à la dégradation du vin provoquée par la moisissure dans les bouchons en liège contaminés qui dégage une odeur de moisi au vin, de poussière de liège, de champignon et du bois humide. Même si le vin est fruité et onctueux au premier abord, ce goût de liège peut être présent. En fait, toutes les bouteilles qui utilisent des bouchons en liège sont susceptibles d’avoir du goût de bouchon. Le vin bouchonné ne veut pas dire simplement qu’il y a de minuscules particules de liège flottant dans les verres. Il tachera le fruit dans le vin et le rendra terne. Bien que le goût soit désagréable, il n’est pas dangereux pour l’homme. La preuve de l’odeur et du goût du liège dépend du degré d’altération et de la sensibilité du buveur, c’est-à-dire votre seuil de goût de liège. 

Comment décèle-t-on un vin bouchonné ?

Avant que le vin ne soit mis en bouteille et ouvert pour la dégustation, il est impossible de savoir s’il est défectueux ou non. En fait, le problème du goût de bouchon vient principalement de la mise en bouteille et non pas du stockage ou du vieillissement. Le bouchon est un bon indice pour identifier les défauts potentiels du vin. Vous pouvez sentir la partie du bouchon qui entre en contact avec le vin et si vous sentez une odeur de renfermé ou de moisissure, il est probable que le vin soit en fait du vin bouchonné. Même si vous êtes un professionnel de vin, il est également possible que quelqu’un d’autre ait senti le vin bouchonné avant que le liège ne soit enlevé quel que soit le degré d’altération. C’est une question de narine. Lors de la dégustation, vous sentirez également qu’il y a un goût de carton mouillé. Dès la première gorgée, on ne sent pas momentanément que le vin est bouchonné. Il faut parfois attendre quelques minutes et le goûter plus d’une fois pour détecter s’il est défectueux ou non.

Le problème du vin bouchonné : ça vient d’où ?

Les lièges sont utilisés pour conserver le vin dans des bouteilles en verre parce qu’on s’est rendu compte qu’il pouvait améliorer le vin au fil du temps. Il agit aussi comme un filtre entre l’air extérieur et l’alcool présent dans la bouteille. Toutefois, certains bouchons en liège sont responsables de cette odeur de liège, car ils contiennent un contaminant appelé trichloroanisole par les chimistes. C’est cette molécule qui fait que le vin bouchonné dégage une odeur désagréable. Autre souci possible également, on peut être confronté au problème de l’oxydation de vin. Le vin oxydé est à l’origine de mauvais ouillage. Il s’agit du processus qui remplace le vin qui s’est évaporé dans un tonneau par un vin de même provenance afin de combler le vide. Cette opération permet d’éviter l’oxydation du vin. Si cette étape n’est pas faite correctement, le vin aura forcément des défauts. L’alcool (éthanol) est alors transformé en éthanal donnant au vin un arôme indésirable et oxydant. 

 

 

Comment utiliser la graine de roucou ?
Choisir une offre d’assurance pour son camping car